Une équipe

interdisciplinaire

Une des originalités du projet est de se fonder sur un triple échange :

entre deux territoires, français et québécois,

entre deux secteurs disciplinaires, sciences naturelles et sciences humaines et sociales,

et entre plusieurs domaines de connaissances, celui des chercheurs et ceux des acteurs de la société (professionnel de la gestion et habitants).

Nous travaillerons en équipes mixtes franco-québécoises et chercheurs-praticiens.

Equipe de recherche

Cette coopération repose sur des équipes de recherche françaises et québécoises reconnues nationalement et internationalement pour leurs travaux sur les risques côtiers, l’adaptation aux changements climatiques et ma gestion intégrée des zones côtières.

Organisation scientifique du projet, responsables des axes de recherches et tâches du projet :

Partenaires gestionnaires

Plusieurs partenaires professionnels québecois et français de la gestion des territoires maritimes et des risques côtiers sont associés au projet. Ils participent à la co-construction des méthodologies et à leur mise en œuvre. Certains sont des acteurs des deux territoires ateliers du projet et apporteront leur connaissance fine du terrain, des acteurs impliqués et des populations concernées (Communauté de communes du Pays Bigouden Sud, MRC de La Matanie, ville de Matane, Comité ZIP – Sud de l’Estuaire). D’autres sont des spécialistes de la gestion des risques côtiers et des problématiques de gestion durable du littoral au niveau régional ou national (Ministère de la Sécurité Publique, Ministère de l’environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques, Conseil départemental du Finistère, Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, Lorient Agglomération, Association Nationale des Elus du Littoral, Union des Municipalités du Québec) ; ils apporteront des connaissances nous permettant de mieux articuler les échelles et les défis de la gestion intégrée des zones côtières. 

Co-construction de scénarios d’Adaptation des territoires maritimes aux risques côtiers dans un contexte de changements climatiques en France et au Québec

2020-2023